Un quart de siècle de succès pour le Groupe Alléluia

188 0

Fondé en 1995, le fameux Groupe Alléluia souffle ses vingt-cinq bougies de succès ce mercredi 3 juin. Entre succès, difficultés et maintes épreuves, le Groupe Alléluia a pu se tailler une place d’honneur dans le monde musical chrétien haïtien pendant ce quart de siècle. 

Le Groupe Alléluia a vu le jour le 3 juin 1995 à trois (3) heures de l’après-midi dans un contexte assez difficile, selon les explications du maestro du groupe, Judeson Jean-Louis. Alors formé de dix (10) personnes, six (6) choristes et quatre (4) musiciens. Le groupe a présenté sur scène pour la première fois en aout 1995, une prestation qui avait été ridiculisée par le public et même toute la population de la ville de Port-de-Paix, puisque les choristes avaient mal interprété le morceau qu’ils chantaient.  

« On nous a ridiculisé ce jour-là. Les habitants de Pointe-des-Palmistes se sont moqués de nous. On a associé tout ce qui est laid au groupe. Mais cela ne nous a pas découragé » a expliqué maestro Judeson Jean-Louis. 

Le Groupe Alléluia va connaitre son premier succès le premier janvier 1996, ensuite en 1999, l’année où ils ont sorti leur premier album. 

« Je me rappelle encore de notre premier succès comme si c’était hier. On a vendu deux (2) cartes pour sept (7) gourdes à ce concert. Depuis lors, nous allions continuer à jouer tous les premiers janviers pendant plusieurs années »

« Au commencement de l’année 1999 nous avons sorti notre premier album titré : ‘‘ Nou se Pitit Bondye’’, ce qui va nous amener à faire notre deuxième grand succès, ou nous allions performer dans l’un des plus grand clubs (Rendez-Vous Night Club) de la ville de Port-de-Paix. L’espace était rempli de monde » a expliqué le musicien. 

Déjà cinq (5) ans après sa fondation, le Groupe allait jouer devant plus de dix mille (10.000) personnes dans la ville de Port-de-Paix. 

« Pour la fête des paques en 2000, c’était notre plus grand succès, nous avons performé devant plus de dix mille personnes. Le prix du ticket était de 50 gourdes, nous avions collecté environ 200.000 gdes. Ce déficit de 300.000 gourdes va occasionner une dispute au sein du groupe. Malheureusement la majorité des membres allait laisser le groupe, et le manager allait confisquer tous les instruments musicaux » a expliqué Judeson Jean-Louis.

Après cette dispute, la majorité des choristes vont laisser le pays. Le groupe va être reformé en octobre 2000 avec Jean-Robert Noël. En 2003, le groupe allait sortir son deuxième album intitulé ‘‘Padon’’. Cependant à cause des crises sociaux-politiques que connut le pays en 2004, le groupe ne va pas pouvoir monter sur scène comme avant. 

Après un long vide, un autre album voit le jour en 2008. En 2009, le groupe organisa un grand concert au Parc Historique de la Canne-à-Sucre. Ce qui s’était produit neuf ans plus tôt se produisit à nouveau. Encore une fois, plusieurs des membres du groupe remirent leurs démissions. 

Après de nombreuses difficultés et des épreuves de toutes sortes, enfin le Groupe Alléluia va renaitre de ses cendres à la fin de l’année 2009. 

« Ce 29 novembre 2009 où nous avions performé à l’Eglise sur le Rocher marque, selon moi, la fondation même du Groupe Alléluia. C’était très émouvant » a argumenté le maestro. 

Judeson Jean-Louis croit que ces différentes épreuves rencontrées au sein du groupe l’ont vraiment aidé à avoir beaucoup plus de maturité. Pour lui ces difficultés sont aussi une manière utilisée par Dieu pour emmener le groupe à sa destinée finale qui n’est autre que le succès. 

 « Je pense sincèrement que ces moments difficiles sont des moments de préparation. Dieu nous a préparés pour notre destinée. Actuellement nous vivons dans notre destinée et nous allons encore plus loin encore.  Ces expériences nous apprennent aussi de ne pas choisir nos choristes ou nos musiciens n’importe comment, mais nous devons attendre d’abord le mot de Dieu avant de faire un quelconque choix », a argumenté le musicien. 

 Après ces épreuves de toutes sortes, le groupe sortira son premier album Live (Tout se pou li) en novembre 2011 devant un grand public au Palais municipal de Delmas. Ensuite, un autre album Live (Jésus) sort en 2014. Puis, en avril 2019, le groupe organise une grande tournée internationale en 2019 avec tous ses membres. Ceux qui vont s’ajouter au succès du groupe. 

Malgré toutes ces difficultés, le fondateur du groupe exprime sa satisfaction quant au travail accompli par cette institution au cours de ces vingt-cinq dernières années. Selon lui, la popularité du groupe vient du fait que Dieu les a accompagnés dès le départ. 

« Je suis plus que satisfait. Cela n’arrive pas souvent qu’un groupe fondé dans une province aussi reculée trouve l’opportunité de performer sur des scènes à Port-au-Prince et ses environs et même en terre étrangère. C’est une grâce excellente, c’est une faveur imméritée de la part de Dieu »  a déclaré Judeson Jean-Louis. 

Le groupe de Kite’m Louwe l, Exode 14 :14, Dosye m et Pouvwa Lapriyè qui a sorti sept (7) albums et qui a marqué toute une génération est optimiste face à ce que lui réserve l’avenir. Il compte performer sur des scènes à travers le monde afin de prêcher la bonne nouvelle du royaume. Selon le fondateur du groupe, c’est cela le plan de Dieu pour cette institution. 

Pour marquer son vingt-cinquième année d’existence, le groupe compte sortir sa première vidéo officielle ce trois juin à trois heures de l’après-midi, selon le maestro. 

Pour ces vingt-cinq bougies de succès qui s’allument pour le Groupe Alléluia, toute l’équipe de Media Levanjil souhaite un joyeux quart de siècle aux anciens et actuels membres de groupe qui ne cesse de marquer la musique chrétienne haïtienne à travers ses différentes chansons.  

Related Post

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *